Revenir au site

5 choses à savoir sur le marché de l'art en ligne

Le marché de l'art se met à l'heure d'internet

Le marché de l'art en ligne connait une croissance spectaculaire depuis 2013, année de création d'Artsper. Selon les rapports annuels d'Hiscox, assureur d’œuvres d'art, les acheteurs d'art font de plus en plus confiance aux plateformes sur internet. Voici 5 informations qui confirment cette tendance.

1. Les ventes d'art en ligne sont en augmentation

Le marché mondial de la vente d'art en ligne est passé d’un peu moins d'1 milliard d’€ en 2013 à un volume estimé de 2,64 milliards d’euros en 2015. Malgré le ralentissement de la croissance générale du marché de l’art, le marché de l’art en ligne a lui connut une croissance de 24% en 2015. Si ce rythme de croissance se maintient, le volume du marché de l’art en ligne devrait atteindre 5,9 milliards d’€ en 2019.

2. Les médias sociaux influencent les acheteurs

24% des décisions d’achat d’art en ligne sont influencées par les médias sociaux. Les informations postées par les musées, galeries et ateliers d’artistes ont un impact direct sur les décisions des acheteurs. Les réseaux sociaux les plus utilisés s'agissant de thématiques liées à l'art sont : Facebook (52%), Instagram (34%), Linkedin (27%), Twitter (26%) et Pinterest (11%).

Aussi, 51,5% des collectionneurs utilisateurs d’Instagram ont acheté des œuvres d’artistes qu’ils ont découvert sur ce canal. C'est le réseau social à l'impact visuel le plus fort dans le cadre de promotions d’œuvres et artistes.

3. Les acheteurs d'art en ligne sont exigeants

Selon un panel de collectionneurs, les principales motivations de l’achat d’art en ligne sont le retour sur investissement, la simplicité de recherche des objets d’art et de collection, la découverte de nouveaux artistes et œuvres et la facilité d'acheter et d'enchérir. Les autres motivations évoquées sont : l’étendue et la diversité d’objets d’art et de collection proposés et l’accessibilité des prix. Selon ces acheteurs, l’achat d’art en ligne serait également moins intimidant.

4. Les collectionneurs ont confiance en internet

La majorité des collectionneurs (71%) et des galeries (88%) achètent et vendent régulièrement de l’art sur la seule base d’une image numérique. Plus précisément, 25% des 20-30 ans acheteurs d’art auraient acheté un objet d’art en ligne pour la première fois sans avoir vu la pièce de façon physique. 

5. Les ventes aux enchères se digitalisent

Les galeries d'art ne sont pas les seuls acteurs du marché à se digitaliser. La maison de vente Christie's a organisé, en seulement 6 mois, 11 ventes aux enchères exclusivement sur internet et rallié 46% de nouveaux amateurs. Les agrégateurs d'enchères en ligne se multiplient. Ce sont des plateformes internet organisant des enchères en ligne pour le compte de maisons de ventes aux enchères traditionnelles.

« L’essor de l’achat d’art en ligne est bien plus important que ce que nous avions anticipé. La rapidité avec laquelle les collectionneurs novices et aguerris adoptent ce nouveau canal, révèle l’avènement d’une nouvelle ère, l’achat d’art se métamorphosant en une expérience multicanal. Les galeries et les maisons de ventes aux enchères traditionnelles ne sont plus en mesure d’agir de manière isolée ; les canaux en ligne et les médias sociaux ont un rôle majeur à jouer pour, ensemble, créer un environnement plus attractif. Ce sont d’excellentes nouvelles, tant pour les vendeurs que pour les collectionneurs. »
Robert Read, Responsable Fine Art chez Hiscox

Retrouvez les rapports Hiscox sur le marché de l'art en ligne en version téléchargeable : 2013, 2014, 2015 et 2016.

Kenza Zidi

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK