Revenir au site

Comment combiner les avantages du numérique avec une présence physique en tant que galerie ou artiste ?

Depuis plusieurs années, Internet a provoqué une évolution des pratiques et l'émergence de plus petits acteurs sur la scène artistique internationale. Mais c’est bien la crise sanitaire, qui a complètement achevé de changer la donne. Adaptation et flexibilité sont devenues deux qualités indispensables pour les vendeurs d’art, tout comme s’est imposée la nécessité d'avoir une présence en ligne. Pourtant, passer au numérique ne veut pas nécessairement dire abandonner votre lieu physique. En effet, les ventes en foires ou en galeries représentent une part importante des revenus des galeries et artistes, et restent un outil précieux de visibilité et de notoriété. Alors, comment combiner au mieux numérique et physique ?

1. Examinez les possibilités apportées par le format hybride

Pendant longtemps, l’achat et la vente d’œuvres d’art se faisaient essentiellement en face-à-face, après d’éventuelles négociations effectuées par téléphone. D’après le rapport The Art Market 2019, 46% de ces ventes étaient réalisées pendant les foires en 2019. Les 54% restants ont lieu généralement aux enchères, en galerie d’art ou auprès de spécialistes. 

Entre 2019 et 2020, la vente d’œuvres d’art et d’antiquités via des sites e-commerce a doublé de valeur, pour atteindre la somme record de 12,4 milliards de dollars. En un an, elle est passée de 9% à 25% du chiffre d’affaires total du marché de l’art (source : The Art Market 2021, An Art Basel & UBS Report) ! 

Dans ce contexte, les galeries et artistes ont tous sauté le pas du digital, que ce soit en s'inscrivant sur des plateformes de vente en ligne, comme Artsper, ou en développant leurs propres ressources. Les foires d’art, elles aussi, ont adopté des éditions entièrement en ligne ou hybrides, dans l’espoir de survivre à la crise économique.

Un exemple de foire hybride : l’édition 2021 de la FIAC, qui a lieu à la fois au Grand Palais Éphémère et en ligne

Car le digital permet de créer des liens et de se faire connaître à moindres frais, ce qui est particulièrement intéressant pour les artistes indépendants et les galeries avec des moyens limités. C’est aussi une bonne façon d’atteindre des collectionneurs situés au-delà des frontières, parfois à l’autre bout du monde. 

Les façons d'exploiter internet en tant que galerie ou artiste sont multiples et il n'est pas nécessaire de transformer votre présence physique en une vitrine uniquement en ligne.

La meilleure solution ? Adopter un modèle hybride, pour rendre accessible vos informations à tout moment et permettre à vos visiteurs de faire des achats même à distance.

2. Publiez vos œuvres en ligne

Bien qu’ils soient présents en ligne, notamment sur Artsper, de nombreux artistes et galeries ne prennent pas le temps de publier toutes leurs œuvres à la vente. Un catalogue restreint ne permet pourtant pas de refléter avec précision qui vous êtes, ni l’étendue de ce que vous vendez. 

Sachant que de plus en plus de collectionneurs achètent de l’art ligne, et en priorité les millenials, il est crucial que vous soyez visible et attractif par rapport à vos concurrents. Pour ces nouveaux collectionneurs, il est plus simple d’acheter en ligne, depuis chez eux ou bien sur leur mobile. Ils savent aussi que les méthodes de paiement sur ces sites sont sécurisées, et privilégient donc ce type d’achat simple, rapide et sûr. Ainsi, avoir une réelle vitrine en ligne vous permettra de toucher des nouveaux collectionneurs peu susceptibles de se rendre votre galerie ou atelier d’artiste physique.

Enfin, en 2018 déjà, le rapport Hiscox notait que pour 90% des nouveaux collectionneurs, « la transparence des prix [constituait] un élément et un critère essentiel lors d’un achat d’art en ligne ». Or, d’après le rapport The Art Market 2021 d’Art Basel et UBS, les millenials sont les collectionneurs qui ont le plus dépensé en 2020, avec une dépense médiane de 228 000 dollars. Alors, pour attirer les millenials, misez sur le digital et la transparence !

Transparence, sécurité et choix : les avantages proposés aux collectionneurs par Artsper

3. Organisez des expositions en ligne

Dans le rapport The Art Market 2021, 90% des collectionneurs aux revenus les plus importants déclarent avoir visité une foire ou une galerie en ligne en 2020. Pourtant, il peut vous sembler intimidant de se lancer.

Pourtant, il est tout à fait possible de combiner exposition physique et virtuelle, sans perdre de temps. Par exemple, vous pouvez créer facilement une exposition sur Artsper, avec les mêmes œuvres que celles présentées dans votre espace physique ce qui vous évitera de travailler sur 2 expositions différentes. Vous pouvez aussi y afficher des œuvres que vous n’avez pas eu la place de montrer dans votre galerie ou atelier. En bref, c’est l’occasion d'offrir à vos visiteurs un moyen de revoir facilement les œuvres qu’ils y ont vu, et à des visiteurs potentiels d’obtenir quelques informations avant de s’y rendre

Les expositions en ligne sont aussi un bon moyen de se faire connaître dans la presse, les médias et sur les réseaux sociaux, peu importe le lieu de résidence de la personne touchée. Les collectionneurs, journalistes ou simples curieux ont ainsi l'occasion de voir votre exposition à distance. Et si une œuvre leur a tapé dans l’œil, il est facile de l’acheter en quelques clics directement depuis Artsper.

Attention, la transparence est toujours de mise : 72% des collectionneurs fortunés qui ont visité une exposition en ligne ont estimé qu’il était « important » ou « essentiel » d’avoir des prix visibles, selon The Art Market 2021.

Sans oublier qu'il est plus facile et moins coûteux d’exposer en ligne, ce qui vous permet d’organiser des événements plus régulièrement. De nombreux outils vous offrent la possibilité de mettre en avant ces expositions, par exemple en les plaçant sur la page d’accueil d’Artsper, visitée chaque mois par 700 000 visiteurs uniques. Retrouvez plus de conseils pour organiser vos expositions en ligne dans notre article dédié.

L’exposition Japandi: shared aesthetics and influences de la galerie browngrotta arts, à la une sur Artsper

4. Faites entrer le numérique dans votre galerie

Le digital a aussi toute sa place dans votre galerie ! Pourquoi ne pas transformer le fait que les visiteurs d’une exposition immortalisent tout sur leur téléphone en un avantage ?

Par exemple, les QR codes (de Quick Response, à réponse rapide) ont gagné en popularité avec la crise. Vous en avez forcément déjà utilisé dans un restaurant, pour consulter un menu sans avoir à toucher une carte papier. Vous pouvez, vous aussi, utiliser les QR codes avec un objectif similaire, en proposant aux visiteurs de les scanner à côté des œuvres. Ces codes peuvent permettre aux utilisateurs d’accéder à des informations supplémentaires à propos d'une œuvre, en les redirigeant directement vers sa page Artsper par exemple. Vous pouvez aussi lier ce code à une page explicative ou un PDF qui décrit l’exposition afin que les visiteurs puissent facilement retrouver cette information plus tard. Cela peut aussi renvoyer vers une interview, un audioguide, etc. 

Dans une foire d’art, dans un pop-up store ou sur un flyer, ces codes peuvent permettre aux collectionneurs de retrouver rapidement votre galerie si vous les renvoyez vers votre site, votre page Artsper, ou vers une carte de visite. Vous pouvez également les renvoyer vers vos réseaux sociaux, ou, pourquoi pas, vers un planning des prochains événements en le plaçant dans votre vitrine. Attention, toutes ces pages doivent être optimisées pour une utilisation sur mobile afin que les visiteurs puissent vivre la meilleure expérience possible.

Exemple de flyer réalisé par Artsper, avec un QR Code

Enfin, encouragez les visiteurs à taguer votre galerie ou nom d’artiste dans leurs stories Instagram, par exemple en affichant de façon visible le nom sous lequel vous êtes présent sur les réseaux sociaux. Les possibilités sont infinies !

5. Ajoutez des œuvres numériques à votre catalogue

Le constat est sans appel : les œuvres numériques ont gagné en popularité ces derniers mois. Qu’elles soient génératives, interactives, ou des NFT : le digital, c’est l’avenir de l’art. La réalité virtuelle a déjà créé un engouement certain ces dernières années et a su se faire connaître auprès du grand public. Pourtant, la réalité augmentée est plus facile à mettre en place et il suffit d’avoir un smartphone pour l’utiliser. Parfois confondue avec la réalité virtuelle, ces deux technologies sont bien différentes, même si toutes deux proposent une approche originale de l’art. 

La réalité augmentée se sert de la superposition d’images virtuelles sur une scène réelle pendant que la réalité augmentée invite à interagir directement avec les œuvres d’art au sein d’une galerie ou d’un atelier. Les visiteurs sont ainsi plus impliqués, interagissent avec l’exposition et se souviendront donc plus facilement de ce qu’ils y ont vu. Cela vous permet aussi d’attirer leur attention sur certaines œuvres ou certains aspects de l’exposition à votre guise.

Exemple d’utilisation de la réalité augmentée : l’exposition Nature of Non-Existence du Recycle Group à la galerie Gazelli Art House

6. Développez votre présence en ligne

Développer sa présence en ligne est une bonne manière de se faire connaître et d’aider vos artistes à gagner en popularité. Mais elle permet aussi d’être présent pour répondre aux questions des collectionneurs, notamment via un site dédié à votre travail, que vous soyez galerie ou artiste. Les chats en ligne, les formulaires de demande, les messages et commentaires sur les réseaux sociaux, les e-mails… Ce sont autant de moyens de vous rendre accessible aux collectionneurs. Ainsi, ceux-ci pourront gagner du temps en évitant de se déplacer, mais aussi de la flexibilité, puisqu’ils pourront vous contacter grâce à l’outil qui leur convient le mieux.

Être actif sur internet est aussi un moyen de créer et garder des liens avec d’autres acteurs du monde de l’art. Les réseaux sociaux, et particulièrement LinkedIn, peuvent être particulièrement utiles si vous cherchez à développer votre réseau. À terme, cela contribuera à améliorer votre visibilité et votre réputation.

Le formulaire de demande et la fonction chat du site d’Artsper

Même si les galeries et ateliers rouvrent progressivement et les activités culturelles reprennent peu à peu, l’importance du numérique ne cesse de croître dans notre quotidien, et ce développement ne semble pas près de s’arrêter. Il est donc important pour les acteurs du monde artistique de s’y intéresser de près, sans pour autant balayer les méthodes traditionnelles. La meilleure solution reste encore de choisir un modèle hybride, afin de bénéficier des avantages d’une présence physique et digitale. En attisant la curiosité et l’intérêt des collectionneurs venus de tous les horizons et facilitant leur achat en s'adaptant à leurs besoins, vous augmentez vos ventes sur le long terme. Et vous, quelle stratégie avez-vous mis en place ?

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK