Revenir au site

Débutez sur Facebook, Twitter et Instagram

Nos conseils sur mesure pour communiquer auprès des amateurs d'art.

Vous êtes les mieux placés pour prendre la parole sur les media sociaux. Les plus pertinents à ce jour pour des acteurs du milieu de l'art sont Facebook, Twitter et Instagram. S'ils peuvent vous paraître limités, détrompez-vous !

En vérité, une utilisation ciblée de chacun de ces canaux peut s’avérer très efficace, et la pluralité des réseaux sociaux vous permettra de restituer en ligne, une expérience compatible à celle en galerie (physique). Mieux encore, elle complètera l’expérience en galerie.

Sur Facebook

Avoir une page sur Facebook est un bon début. Pas un compte ! Une page. La différence?

L’aspect d’une page Facebook est très proche de l’aspect du compte personnel et privé que vous avez sans doute déjà. Mais la gestion d’une page Facebook vous donne accès à des outils pensés pour les professionnels : Vous.

Ces outils ont un intérêt pédagogique et stratégique. Ils vous permettront de comprendre au fur et à mesure le type de contenu le plus adapté à votre cible, grâce à des compte-rendus hebdomadaires sur l’activité de votre page, mais en plus, ils vous permettront d’améliorer la visibilité de votre contenu.

Attention, Facebook prohibe formellement l’utilisation de votre compte Facebook personnel et privé à des fins professionnelles. Le risque? La suppression de votre compte personnel par la firme de Cupertino…

Sur Instagram

Scénographie et esthétisation du quotidien, culte de l’image, Instagram regorge de photographies de plus en plus qualitatives qui s'adressent à tous ceux sensibles à la photographie, certes, mais aux arts aussi. Le réseau permet aussi de traduire en image, ce que vous pourriez exprimer par des mots. Intéressant, quand on sait que 4 personnes sur 10 sont plus réceptives à l'image qu'au texte*.

Trois photos alignées les unes à côté des autres, fond blanc, sur autant de ligne que vous en publierez : c’est le réseau social dont le format se prêtera le plus à l’exposition de visuels triés sur le volet.

Reporter uniquement des photos d'œuvres que vous exposez risque de ne pas être judicieux, le réseau social en attendant un peu plus de votre part : les mettre en situation dans votre espace d’exposition, en y intégrant peut-être les premiers collectionneurs y jetant un regard, sera plus efficace.

SOURCE : How to create stunning content on Facebook | Newsletter

Sur Twitter

Twitter est le réseau social de l’instantanéité. Pas d’historique sur Twitter ! Une actualité pousse l’autre, et à mesure que de nouvelles informations sont publiées, les plus anciennes sont de plus en plus difficiles à trouver.

Soyez concis : le corps de votre publication, exceptées les références à d’autres medias (article de presse, radio, blog…) ou la mention d’autres utilisateurs, est limité à 140 caractères.

Twitter est un canal d’activation. Son atout est justement cette rapidité et cette fluidité. Quelques mots efficaces peuvent être partagés entre utilisateurs du réseau social, de comptes en comptes, et propulser une information de l'anonymat total à la une d’un quotidien national.

Il y a une erreur qu’il faut éviter absolument : publier le même contenu sur tous vos réseaux sociaux. Si vous étiez assuré de lire la même chose sur Le Monde, sur Libération ou L’Obs : pourquoi tous les lire ?

Les réseaux sociaux répondent à la même logique. Ils ont chacun une utilité qui les caractérise. Bien utilisés conjointement, avec un contenu adéquat sur chacun d’entre eux, la digitalisation de votre galerie aura tout pour assurer une visibilité optimale à votre galerie.

Utiliser les réseaux sociaux à bon escient est une force. Et puis… Combien va-t-il vous falloir payer pour un insert dans la presse ? Ici, rien du tout...

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK