Revenir au site

Tout ce que devez savoir sur le SEO

Apprenez les bases du référencement naturel pour améliorer la visibilité en ligne de votre galerie !

· Ressources Galeries

La digitalisation du marché de l’art est désormais une évidence. Chaque galerie est présente en ligne grâce à son propre site internet ou à une plateforme de vente comme Artsper. Pourtant, il ne suffit pas d’ajouter des œuvres pour être visible par vos acheteurs potentiels sur Internet. En effet, les moteurs de recherche sont régis par des algorithmes, qui ordonnent l’ordre d'apparition des sites lors de chaque recherche. Et la multitude de sites existants rend la compétition féroce pour se hisser parmi les premiers résultats. Dans ce cas, comment faire pour apprivoiser ce fameux algorithme et être le plus visible possible ? Quelles sont les bonnes habitudes à prendre dès maintenant pour améliorer la présence en ligne de votre galerie ?

Artsper vous explique comment améliorer votre SEO, aussi appelé référencement naturel. Ne soyez pas effrayé par ce terme inconnu ! Après quelques minutes de lecture, vous en connaîtrez les principales subtilités.

Qu’est-ce que le SEO ?

Le Search engine optimization - SEO - signifie référencement naturel en français. En réalité, il s’agit des méthodes permettant à un site internet de bien se positionner sur les moteurs de recherche. Chacun d’entre eux a un algorithme spécifique, Google en tête, qui détermine l’ordre d’apparition des résultats.

On distingue le SEO du SEA (Search Engine Advertising), c’est-à-dire la publicité sur les moteurs de recherche. En effet le SEO est gratuit ! Il ne s’agit pas de faire de la publicité payante mais bien d’optimiser votre site web grâce à un ensemble de techniques. Ainsi, ce n’est pas le hasard d’une recherche qui ordonne les sites internet, mais un processus bien plus global. Qualité du contenu, rapidité du site, mots-clés utilisés… De nombreux critères entrent en compte. Mais le jeu en vaut la chandelle, car de simples optimisations peuvent vous faire gagner de nombreuses places.

Pourquoi vouloir améliorer son référencement ?

En travaillant sur le SEO, vous rendrez votre site internet plus visible et accessible dans les recherches. Par exemple, Artsper a développé une grande partie de sa stratégie marketing autour du SEO. Nous apparaissons donc globalement en tête des recherches sur de nombreux mots-clés liés à l’achat d’art contemporain, ce qui est un atout précieux. Un bon positionnement dans les moteurs de recherche, en plus de la visibilité qu’il offre, est un indice de confiance pour nos collectionneurs et nos galeries partenaires.

Enfin, le positionnement SEO de votre site est intimement lié à sa qualité. Ainsi en cherchant à améliorer votre référencement, vous finirez par avoir un site plus agréable à utiliser pour vos collectionneurs. En faisant en sorte de mettre plus de texte sur chaque page, avec des liens, une structure bien claire et des images de bonne qualité, vous gagnerez des places tout en améliorant l’expérience de vos visiteurs !

Comment faire pour améliorer le SEO de ma galerie ?

Il y a plusieurs façons d’avoir un bon SEO et c’est en général c’est la combinaison de plusieurs éléments qui fait la différence. Les principaux points sur lesquels vous devez porter une attention particulière sont le choix des bons mots-clés, l’importance d’avoir des liens et le soin accordé à votre méta description.

Les mots-clés

Pour faire une recherche sur Google, l’utilisateur tape différents mots, puis en fonction de ceux qu’il a notés, plusieurs sites lui sont suggérés. Vous l’avez compris, les premiers sites à apparaître dans les résultats sont ceux avec le meilleur référencement. Il faut donc connaître les mots les plus recherchés par rapport au type d’œuvres que vous vendez, pour ensuite les placer dans votre texte et dans vos titres. Ces mots sur lesquels vous allez vous positionner sont appelés des “mots-clés”.
Notez aussi que la concurrence n’est pas la même sur tous les mots. En effet, la densité des sites correspondant à un mot-clé, varie selon sa précision. Par exemple, le mot-clé art est très large, de très nombreux sites internet l’utilisent et la liste de résultats est infinie. Il sera donc impossible de se positionner sur un tel mot clé.

En effet, Google n’utilise pas que le SEO dans son algorithme. L'autorité des sites web, c’est-à-dire leur pouvoir et leur reconnaissance, joue également un rôle. En bref, il vous sera très difficile en tant que galerie de concurrencer des sites tels que Wikipédia par exemple ! Si vous voulez obtenir des résultats, le choix de vos mots-clés est donc primordial. Évitez donc les mots-clés trop génériques, tels que galerie, art ou œuvre d’art, surtout qu’ils seront naturellement présents sur votre site web. A contrario les mots-clés Artsper ou achat art en ligne sont beaucoup plus précis, et le site Artsper apparaît dans les premiers résultats. En somme, l’accessibilité d’un mot-clé dépendra de sa popularité et de la pertinence.

Des sites spécialisés vous permettront de trouver vos mots-clés (voir nos recommandations plus bas dans l’article). Globalement, un générateur de mot-clé se présente comme ceci.

Vous aurez :
- en premier le mot-clé tapé - ici art contemporain
- la tendance : si le mot est plus ou moins recherché en ce moment
- le volume : le nombre de recherche par mois (le nombre de fois où il a été tapé dans une barre de recherches)
- le CPC ou coût par clic : le coût moyen d’un clic si vous choisissez de faire du SEA (et donc d’acheter ce mot-clé, mais il s’agit là d’un autre sujet, plus complexe à maîtriser)
- la SD ou SEO difficulty : comprenez ici la concurrentialité du mot-clé

Pour trouver les mots-clés les plus adaptés, prenez surtout en compte la SD et le volume. En bref, privilégiez des mots-clés avec un volume de recherche assez important mais une concurrence raisonnable. Bien sûr, votre objectif est de choisir plusieurs mots-clés. Dans ce cas, n’hésitez pas à utiliser des synonymes pour trouver de nouveaux mots-clés ! Il peut aussi être intéressant de choisir quelques mots clés avec un faible volume et une faible concurrence mais qui sont très pertinents pour vous. Par exemple, des mots clés très longs et précis : le nom d’un de vos artistes, une œuvre célèbre, un courant artistique… Attention, ne placez pas des mots clés par hasard, il faut qu’ils s’intègrent naturellement dans votre texte. En effet Google sanctionne de plus en plus l’usage abusif des mots-clés, ils doivent être pertinents par rapport à votre galerie.

Parmi toute la liste de mots-clés sélectionnés, il faudra ensuite sélectionner un mot-clé principal pour chaque page internet. Ce mot-clé principal doit apparaître plusieurs fois dans la page, et obligatoirement dans le titre et au début du premier paragraphe. Les autres mots clés sont à placer tout au long de votre texte. Essayez ensuite de faire cet exercice pour chacune des pages de votre site.

Le maillage

Google apprécie les sites avec un bon maillage interne et externe.

Le maillage externe correspond aux liens externes renvoyant vers votre site internet. Par exemple, si vous avez un blog, n’oubliez pas de mettre des liens vers votre site de galerie. Si vous êtes présent sur d’autres sites (plateformes de vente, articles de journaux, sites de vos artistes), il est très important que ceux-ci contiennent des liens vers votre site. Si de bons sites, avec une autorité solide, renvoient vers votre site, vous renforcez fortement votre SEO.

Le maillage interne - aussi appelé internal linking - correspond aux liens présents sur votre site, qui renvoient vers une autre page de votre site. Par exemple, vous pouvez citer le nom d’un de vos artistes et ajouter un lien cliquable renvoyant vers la page artiste de votre site.
Ou sur votre homepage, faire des liens vers vos expositions du moment, ou les autres onglets de votre propre site. Ainsi faites en sorte que chaque page renvoie vers une autre page. En plus, votre client sera incité à passer plus de temps sur votre site et à naviguer entre vos onglets !

Nous vous conseillons donc de bien mettre le lien de votre site ou de votre page Artsper sur vos réseaux sociaux (dans les biographies notamment).

N’oubliez pas la méta description !

La méta description correspond au petit résumé situé en dessous de votre lien cliquable lors d’une recherche. Il s’agit d’une brève description de la page, qui doit contenir vos mots-clés (au minimum le mot-clé principal). Pensez bien à la compléter sur votre back office !

Un site web rapide

La dernière chose sur laquelle travailler est la rapidité de votre site internet. Google n’aime pas les sites lents. Les pages et les images doivent s’afficher rapidement. En plus de gagner des places en référencement, vous améliorez votre expérience client ! En effet, vos potentiels acheteurs apprécieront forcément un site web rapide. Un moyen simple de gagner en vitesse de chargement est de compresser vos images (réduire leur poids), grâce à des outils comme tinypng ou compressjpeg.

Les meilleurs sites pour travailler son SEO

Semrush

Si vous désirez faire un vrai travail de fond sur votre SEO ainsi que suivre en détail votre présence sur internet, on ne peut que vous suggérer Semrush.Cet outil complet vous permet de construire une vraie stratégie SEO. Vous avez la possibilité de rechercher des mots-clés tout en créant des dashboards pour tracker vos liens, de comparer les performances de vos concurrents...Très complet donc, mais aussi un peu technique pour un débutant.

Ubersuggest

Spécialisé dans la recherche de mots-clés, ce générateur gratuit est facile d’utilisation.
Son petit plus ? Son code couleur qui permet de comprendre intuitivement les meilleurs mots-clés pour vous.

Bon à savoir :

Si les sites spécialisés en SEO vous apportent de la précision et des chiffres, vous n'êtes pas obligé d’y avoir recours à chaque fois. En effet, certains mots-clés sont relativement évidents.

S’il est à la recherche d’un artiste-peintre, le collectionneur tapera instinctivement le nom de votre artiste + peinture ou le nom d’une de ses œuvres, ou de ses sujets de prédilection…
Par exemple, si vous souhaitez acheter des œuvres de JonOne vous taperez probablement : achat JonOne ou JonOne + œuvre ou JonOne street art.
À l’inverse si vous voulez une œuvre street art mais que vous ne savez pas encore laquelle vous taperez sûrement : street art achat ou peinture street art.

En bref, mettez vous à la place de l’acheteur potentiel. Quel mot-clé est-il le plus susceptible de chercher ? Pensez ensuite à mettre tout le champ lexical ou les mots connectés à votre artiste ou à votre sujet pour élargir vos opportunités.

En conclusion ?

Nous ne pouvons que vous encourager à suivre ces conseils tout en faisant en sorte que votre site et votre contenu soient lisibles. Plus l’utilisateur trouvera votre site simple d’utilisation et esthétique, plus il y reviendra ! Ce n’est pas facile lorsque l’on connaît par cœur son site, mais essayez de vous mettre à la place du collectionneur qui le découvre pour la première fois.

Apportez du contenu sur chacune de vos pages en rédigeant à chaque fois un petit texte d’environ 250/450 mots (en utilisant bien sûr les mots-clés !). Reliez chaque contenu à d’autres pages, grâce à des liens. Misez sur une structure claire et apparente, avec des titres, des sous-titres, etc. Ainsi, votre site deviendra bien plus agréable, ce qui se traduira par une amélioration de votre SEO.

Enfin n’oubliez jamais que l’orthographe et la grammaire passent avant le SEO. Ainsi, même si vous choisissez des mots-clés qui n’ont pas les accents, les marques de pluriel ou les déterminant (le “d’” dans “achat d’art contemporain” par exemple), il faut évidemment les ajouter.

Maintenant que vous avez toutes les clés pour travailler votre SEO, à vous de jouer !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK